Projection publique “Le Gone du Chaâba samedi 15 février

Actualités

La médiathèque municipale organise une projection publique

pour les adultes et les enfants à partir de 9 ans.

Le Gone du Chaâba.

Grand Prix Festival de Cannes Junior 1997

Samedi 15 février à 17h, foyer annexe

Dans les années soixante, une vingtaine de familles a fui le village algérien d’El-Ouricia, poussée par la pauvreté ou la guerre et s’est réfugiée au Chaâba, un bidonville français composé d’habitations précaires, misérables et  sans hygiène. Le film développe la vie quotidienne des immigrés, le racisme et la xénophobie, le rôle de l’école dans l’intégration. Mais il souligne aussi l’entraide, la fraternité et la solidarité des familles immigrées face aux différences entre les modes de vies.

Adaptée du livre autobiographique d’Azouz Begag (homme politique, écrivain, diplomate et chercheur au CNRS),  l’œuvre est plus particulièrement centrée sur l’enfance d’Omar dont la vie est rythmée par l’école où il est le premier de la classe.

Dès qu’il le peut, son père, manœuvre illettré, lui offre des livres car il est convaincu que son fils s’en sortira par l’école et la culture.